Par hasard…

(Suite…)
Par hasard le jour de la publication de « 2030« , le quotidien Ouest-France titre en Une : « Comment vivre avec un petit revenu« . Opportune coïncidence… L’article est consacré à une famille qui doit vivre avec deux salaires de 1100 et 1200 euros. L’absence d’espoir, espoir d’amélioration ou espoir de solution, épuise psychiquement les deux parents. On est bien loin du « travailler plus pour gagner plus » au pays des Joyeux Courageux de notre bon Président.
En cherchant un peu autour de soi, chacun trouvera des situations tout aussi désespérantes, et des pires, du côté des métiers de l’Enfance, des Sports et de la Culture, des Services à la personne, de l’Accompagnement des personnes âgées, de l’Animation. Ces situations sont entretenues en toute bonne conscience de gauche ou de droite, au sein de collectivités territoriales « près de chez vous », de Maisons Pour Tous, d’établissements d’éducation, de maisons de retraite, de services sociaux, tout autant que dans cet exemple qui met implicitement en cause les vilains capitalistes à cigares de l’industrie agro-alimentaire.
De plus, ces situations sont entretenues délibérément par la plupart des cadres, qui, lorsqu’ils prendront une retraite « bien méritée« , (assortie ici d’une vilaine faïence, offerte par les politiques, en remerciement des services rendus) se paieront, en plus de nos têtes, le luxe de dire « je ne savais pas »… comme ils l’ont souvent fait par le passé, je crois savoir…

2030

En relation avec les élections municipales des 9 et 16 Mars 2008, Ouest-France Quimper demande à plusieurs personnes, dont moi-même, d’imaginer Quimper en 2030: 1e partie publiée vendredi 29 Février et 2e partie samedi 1er Mars.
Pour ceux qui aiment les versions longues, voici la fin de mon petit texte, qui a été coupée (je n’en veux pas du tout à Ouest-France : c’était moins bon, un peu confus sans doute; mais j’aime la conclusion.)

 » Le Grand Effondrement de la bulle financière de la Croissance aura permis de libérer les énergies et de liquider, au cours de ce que l’on a appelé La Grande Purge, 95% de ce qui restait des emplois publics, rendant ainsi au domaine privé des marchés dont celui-ci justement était, il faut le dire, injustement privé. Continuer la lecture de « 2030 »